Pour continuer notre voyage au Canada, voici une page réalisée avec l'Ellipse, vous reconnaissez les Chutes du Niagara, j'ai utilisé un mélange de craie verte et bleue, et du papier vert dont j'ai encré les bords pour équilibrer la page car les formes restantes étaient trop petites pour y mettre des photos, les miennes en tout cas.



ellipse_Niagara

La chute canadienne, celle que vous voyez ici, baptisée « chute du fer à cheval » (Horseshoe falls) en raison de sa forme concave, est un phénomène de la nature absolument grandiose. Ces vrombissantes chutes tombent  de 54 mètres de haut. C'est leur phénoménale puissance qui impressionne. Des centrales hydroélectriques ont été construites sur les rives américaine et canadienne afin de tirer partie de ces eaux diluviennes. En hiver, les chutes pétrifiées dans la glace sont un spectacle tout aussi étonnant.

Elles sont composées de trois chutes d'eau; le fer à cheval (Horseshoe Falls), ou chutes canadiennes, longues de 792 m. les chutes américaines (American Falls), longues de 323 m. le voile de la mariée (Bridal Veil Falls), longue de 17 m et située du côté américain

Ces chutes sont les plus puissantes d'Amérique du Nord, avec un débit moyen de 5,5 millions de litres par seconde.

voilà pour aujourd'hui, à bientôt pour d'autres pages européennes.